Infos Adultes

  • Vidéo : Alternatives citoyennes à la consommation

    Par JS Koenigshoffen le 16/03/2018
    Dossier sur les « alternatives citoyennes à la consommation ». Une partie a été tournée dans nos locaux avec le VRAC, début février.
  • DNA – Une année très PNU

    Par JS Koenigshoffen le 23/01/2018
    23/01/2018 Pour évoquer les projets à venir dans les trois quartiers formant le parc naturel urbain, et présenter ses vœux, l’adjoint de quartier Luc Gillmann avait choisi, vendredi soir, le café-restaurant du camping de la Montagne Verte.
  • DNA – Le sonmudo, art zen

    Par JS Koenigshoffen le 06/01/2018
    06/01/2018 De Corée nous vient le Sonmudo, art martial pacifié, où peuvent alterner mouvements lents et rapides. Un art complet à découvrir en trois lieux de Strasbourg. La Corée forme un creuset, le réceptacle de nombreuses influences asiatiques, à commencer par celle de la Chine, très grande voisine. Quand les moines bouddhistes ont apporté des pratiques de défense et de développement des capacités physiques d’Inde en Chine, ces pratiques ont continué de voyager, vers la Corée puis le Japon. En Corée, les moines bouddhistes ont été les précepteurs de jeunes guerriers. Et ils ont contribué à la défense du pays contre plusieurs envahisseurs, venus notamment du Japon au XVIe siècle. Dans certains monastères bouddhistes de Corée se pratique donc de longue date un art martial accompagné de méditation et de pratiques corporelles. Ces pratiques ressemblent à la gymnastique chinoise - qi gong - et au yoga, d’origine indienne. L’en-semble de ces pratiques se nomme sonmudo, ou son mu do, qui signifie approximativement « voie de l’art martial zen ». « Les pratiques martiales, de méditation et de yoga sont reliées », explique Théo Beilé, enseignant à Strasbourg. Il a fondé fin 2012 la seule association pour l’enseignement du sonmudo en Alsace, à Strasbourg. Après avoir débuté par le « karaté coréen », à savoir le taekwondo à l’âge de quatorze ans, il a découvert un peu moins de dix ans plus tard le sonmudo. Depuis le début des années 90, plusieurs monastères coréens avaient décidé d’admettre des non-moines pour que le sonmudo se diffuse, ne se perde pas. C’est ainsi que Théo Béilé a pu gagner le Golgul Sa, « monastère créé pour ouvrir le sonmudo sur le monde », ex-plique l’enseignant strasbourgeois.
  • Label Sport Santé

    Par JS Koenigshoffen le 27/08/2017
    JS koenigshoffen à obtenu le Label Sport Santé pour la pratique du sport sur ordonnance.