Une œuvre collective entre ville et nature

Ce projet porté par 3 centres socioculturels implantés dans trois quartiers strasbourgeois (l’Elsau, la Montagne- Verte et Koenigshoffen) vise un double enjeu :

  • Un enjeu d’ouverture et de développement culturel autour des arts plastiques avec une résidence de deux artistes reconnus, Fredj COHEN et Fabrice KLEIN, avec comme thématique : Rêver la ville !
  • Un enjeu environnemental par l’appropriation du Parc Naturel Urbain de Strasbourg de populations résidant sur les trois quartiers concernés par l’action.

Un travail de reportage photos « Work in Process” sera réalisé par Jean-Louis HESS, photographe indépendant et enseignant à l’Université de Strasbourg.

La création d’une œuvre collective

  • Ce sont des habitants et des artistes qui décident de s’engager dans une aventure humaine « incertaine» où le processus de création est aussi important que l’œuvre finale,
  • C’est une œuvre artistique, dans la mesure où l’artiste vise à développer le potentiel créateur des participants et non d’acquérir une technique en vue de la recopier,
  • C’est la rencontre du potentiel créateur des habitants et du projet artistique du « créateur concepteur » qui vont cheminer jusqu’à la réalisation finale de l’œuvre,
  • C’est une expérience suscitant une relation à l’autre,
  • C’est une dimension intersubjective forte qui donne priorité à la création collective,
  • La dimension participative, outre son intérêt artistique doit être envisagée, à notre sens, comme une valeur partagée, plutôt qu’une simple méthode ou caractéristique du projet.

Le village des Utopies